...........Vers un nouveau poème..........retour vers l'accueil..........

e-mail


 

ROSE

 

 

Au détour du chemin qui longe la tonnelle,

Ornée de ses perles dès le petit matin,

Elle déploie devant moi son jupon de satin,

Insolente beauté, douceur émotionnelle.

 

Le velours de ses joues, son parfum de cannelle,

Sous l'arc de bronze, à mes yeux un festin.

Ma main veut s'emparer de ce précieux butin,

Ivresse du désir, incantation charnelle.

 

A son pied je supplie la belle d'effleurer

D'un baiser mes lèvres. Rompue; la voir pleurer.

Calice de sève, tes larmes sont fatales.

 

Sans l'ombre d'un regret, d'un coup, je l'ai brisée;

Infligeant moi même la peine capitale,

A la reine déchue, ô rose tant prisée.

la vie en roses